En suivant ce lien, vous pourrez lire davantage de détails sur cette chronique (y compris la présentation en 4e de couverture) et on verra que les migrations familiales nous poussent, consciemment ou pas (?) à aller voir ailleurs; il y a aussi les paroles des parents... "la guerre est finie", mars 1962, et il est question aussi de toutes les guerres.

 

https://www.amazon.fr/village-socialiste-r%C3%A9volution-agraire-chronique-ebook/dp/B0BHRKHGW9/ref=sr_1_7?__mk_fr_FR=%C3%85M%C3%85%C5%BD%C3%95%C3%91&crid=36IPEP4OAZR8V&keywords=Marie+Berchoud&qid=1665482700&qu=eyJxc2MiOiIwLjAwIiwicXNhIjoiMC4wMCIsInFzcCI6IjAuMDAifQ%3D%3D&s=digital-text&sprefix=marie+berchoud%2Cdigital-text%2C116&sr=1-7&asin=B0BHRKHGW9&revisionId=d1f65e14&format=1&depth=1

Apprendre, créer, partager, interagir, en présentiel et à distance,  c'est vivre, c'est vivre.

Osez !

Ici, en lien, un article publié en chinois et en Chine, puis revu et complété (sur l'oral) : "Derrida, Foucault, Ricœur et l'amour de l'écriture"

 

Dans les langues européennes, « écriture » (writing, Schrift, escritura, scrittura) vient d’une racine indo-européenne sker et d’une racine germanique wrt qui ont toutes deux pour sens « inciser, entailler, gratter », marquant par là un geste sur la matière, qui, autrefois était un support qui résiste (une tablette d’argile, une ardoise, un parchemin). En français d’aujourd’hui, « écriture » signifie à la fois « graphie » (terme attesté en français depuis le XVIIIe siècle et renvoyant au geste physique de tracer les caractères), et « écriture » au sens littéraire du terme, c’est-à-dire « composition d’une œuvre utilisant le langage ». Ainsi, le terme français « écriture » comporte deux faces, l’une attachée au geste indéfiniment présent d’écrire, de tracer en creux des caractères, et l’autre à l’opération de composition d’une œuvre, étayée sur le passé, la longue durée, la mémoire. 

 Mais cette dualité entre, pourrait-on dire, le corps de l’écriture et son âme s’estompe si on considère les œuvres écrites non pas, ou pas seulement, comme des produits finis, des énoncés détachés de leur auteur (et de tout lecteur attentif) mais du point de vue de leur processus d’énonciation. En revenant à la source même de l’acte d’écrire, alors ce que font les auteurs par l’écriture s’éclaire.

 

..... la suite à l'onglet LITTERATURE....

 

Car....

"On peut tout apprendre du langage en général et des langues en particulier, à travers le jeu, la poésie, l'humour..."  (Alice au pays du langage, Marina Yaguello)

.

Ce site, pourquoi... et pour quoi faire ?

Présenter un parcours, des publications et ressources, des expériences  afin de partager


De l'intérêt d'apprendre les langues : une histoire vécue par l'écrivain Guy de Maupassant, à lire ici.

 

 Il y a des approches différentes, et la littérature en est une...

 

 


Qui vous parle ici ?

Le sérieux et le sourire

n'excluent pas la détente...

Une vie transparaît ici, entre études, recherche et création

 

 


SAVOIR-VIVRE...

 

Respectez les règles en vigueur pour les documents mis à disposition :

 

  - Une consultation et une utilisation personnelles. Pas d’utilisation commerciale même avec des modifications.

 

-

 

enseignement et recherche universitaires et créativité...

Deux ouvrages en présentation : https://www.amazon.fr/L%C3%A0-laventure-garde-yeux-clairs-ebook/dp/B01GA5LWL4/ref=sr_1_1?__mk_fr_FR=%C3%85M%C3%85%C5%BD%C3%95%C3%91&dchild=1&keywords=Marie+Berchoud+L%C3%A0+o%C3%B9+l%27aventure+garde+les+yeux+clairs&qid=1626162017&s=digital-text&sr=1-1

disponibles aussi sur : https://www.amazon.fr/Grand-Cargo-Lecture-r%C3%A9cit-ebook/dp/B0868WGJ9Q